Vous êtes debout devant une porte et ne savez pas ce qui vous attend derrière

Zum Engelberg 1291
 
Un peu de peur se répand, un sentiment nauséeux.
Il suffit de ne pas perdre le courage, pincez les fesses et ouvrez la porte.
 

Du stehst vor einer Tür und weißt nicht, was dich dahinter erwartet.
Ein bisschen Angst macht sich breit, ein mulmiges Gefühl.
Nur nicht verzagen, kneif die Arschbacken zusammen und öffne die Tür.

 

Publicités

2 commentaires

Que pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s