Le vent souffle froidement, sans cesse la pluie tire sur le pays

à l'aéroport
 
Au soir pourtant le jour tient une surprise prêt.
Le meilleur vient toujours à la fin.
 

Der Wind weht kalt, immer wieder zieht Regen über das Land.
Am Abend hält der Tag doch noch eine Überraschung bereit.
Das Beste kommt immer zum Schluss.

 

Publicités

2 commentaires

Que pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s