Deux choses l’homme véritable veut:

le matin
 
Le danger et le jeu.
Pour cette raison il veut la femme, comme le jouet le plus dangereux.
(Friedrich Wilhelm Nietzsche)
 

Zweierlei will der echte Mann:
Gefahr und Spiel.
Deshalb will er das Weib, als das gefährlichste Spielzeug.
(Friedrich Wilhelm Nietzsche – Also sprach Zarathustra)

 

Publicités

10 commentaires

Que pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s