Et je ne suis pas fatigué vivre l’amour, respirer, tâter

Botanischer Garten
 
Cher humain, nous devons nous entraider
et drainer la haine comme une bosse de la peste.
 

Und ich werde nicht müde, die Liebe zu leben, zu atmen, zu fühlen.
Lieber Mensch, wir müssen zusammenhalten
und den Hass trockenlegen wie eine Pestbeule.

 

Publicités

Un commentaire

Que pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s