Parfois on trouve dans le lointain

Botanischer Garten
 
plus de soi-même,
que si on se regarde dans un miroir.
 

Manchmal findet man in der Ferne
mehr von sich selbst,
als wenn man in einen Spiegel blickt.

 

Advertisements

4 commentaires

  1. Am Rande: Danke für die mittlerweile mitgelieferten Übersetzungen. Das erleichtert mir die Sache ungemein (Obwohl ich gelegentlich die unfreiwillige Komik des Goockel-Übersetzers vermissen werde 😉 )
    Beste Grüße,
    Erich

Que pensez-vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s